Reservation
Parc naturel régional des boucles de la Seine normande
Créé en 1974 sous le nom de Parc de Brotonne, le Parc naturel régional des boucles de la Seine normande inclut la forêt de Brotonne, le marais Vernier et 72 communes de l'Eure et de la Seine-Maritime, la plus grande partie en Seine maritime...

La forêt de Brotonne, domaniale depuis Philippe-Auguste, se niche dans la boucle de la Seine, prolongée par la boucle du marais Vernier. Au total ce sont 7.400 hectares de chênes, hêtres, bouleaux, charmes, pins sylvestres… Mais les limites du Parc naturel régional des boucles de la Seine normande dépassent largement celles de la forêt de Brotonne, et renferme de nombreux sites, villages et écomusées à visiter.

Pour une immersion au cœur de ce magnifique parc, plusieurs circuits s'offrent à vous. Vous pouvez notamment traverser le parc du sud au nord en partant de Routot pour arriver à Caudebec-en-Caux. 

Vous passez alors par La Haye-de-Routot, le Rond-de-Nagu et le Pont-de-Brotonne. Quel que soit l'itinéraire choisi, sur votre chemin c'est l'histoire ancienne de la Normandie qui vous est contée : Musée du lin, Musée du Sabot, pressoir, four à pain, moulin à vent et maison du meunier, grange dîmière, chaumières et maisons à colombages…

Renseignements à la Maison du Parc à Notre-Dame-de-Bliquetuit : 
02 35 37 23 16
Côte d'Albâtre
Entre Le Tréport et Le Havre, s'étire sur quelques 130 km de long un littoral unique au monde : la côte d'Albâtre au paysage de falaises crayeuses dont la blancheur a fait la réputation et le nom... 

Témoins de notre histoire, ces falaises regorgent de petits trésors pour tous ceux qui s'intéressent à la géologie et sont une véritable curiosité pour ceux qui apprécient les grands espaces et les sites un peu magiques... 

Par endroit la hauteur des falaises flirte avec les cent mètres... les paysages sont restés sauvages car pas toujours facile d'accès, ce qui a favorisé le développement d'une faune et d'une flore exceptionnelles... la betterave maritime, le chou brassica oleacera, ou encore les mouettes tridactyles, les avocettes... 

Tout ici laisse l'esprit vagabonder, on passe des stations balnéaires comme Etretat ou Dieppe à de petits villages ruraux comme Veules les roses, de la chic banlieue havraise de Sainte Adresse à la bonhomie du Tréport, ... 

Les impressionnistes ont su aimer ce territoire et en faire des décors de prédilection pour peindre leurs toiles... 

Mais qu'on se le dise, la côte d'albâtre, ce n'est pas que le littoral c'est aussi, un peu retiré dans les terres, un joli patrimoine rural fait de paysages verts, vallonnés et enchanteurs.
Falaises d'Etretat
Située entre Le Havre et Fécamp, Etretat est une station balnéaire connue pour les falaises qui encadrent sa plage de galets. Des sentiers vous emmènent à leur sommet.

Le côté gauche de la plage est bordé par la falaise d'Aval. Depuis la crête de la porte d'Aval, cette célèbre arcade rocheuse étonnamment découpée, la vue est splendide. Vous admirez l'arche massive de la Manneporte à l'architecture monumentale, l'Aiguille qui, solitaire, se dresse du haut de ses 70 mètres, et enfin la falaise d'Amont. 

En contournant l'anse jusqu'à la Manneporte, le panorama s'ouvre sur le cap d'Antifer. Du haut d'un promontoire voisin se dessine le port pétrolier du Havre-Antifer.

A droite de la plage, c'est la falaise d'Amont. A son sommet a été édifiée la chapelle des marins dédiée à Notre-Dame-de-la-Garde. De là, contemplez Etretat et son site… En-dessous s'étend la longue plage de galets. 

Derrière la chapelle, le monument Nungesser-et-Coli rend hommage à ces deux aviateurs qui, en 1927, tentèrent, en vain, la première traversée sans escale de l'Atlantique. A droite de la falaise d'Amont, au bout de la plage, s'élève la très surprenante Aiguille de Belval. 

Renseignements : 02 35 27 05 21
Forêt d'Eawy
Ancien domaine des Ducs de Normandie et vestige des immenses forêts médiévales victimes des défrichements intenses, la forêt d'Eawy (prononcez é-a-vi) est située à une demi-heure de Rouen et de Dieppe, à proximité de Neufchâtel-en-Bray et de Saint-Saëns. 

Cette immense hêtraie, l'une des plus belles de France et la deuxième du pays en superficie, s'étend sur 7.000 hectares, délimitée par les vallées de la Varenne et de la Béthune, rivières qui servirent autrefois à transporter les grumes.

Domaniale depuis la Révolution, cette remarquable hêtraie tend peu à peu à devenir une forêt mixte accueillant chênes, charmes, merisiers, frênes, érables-sycomores et alisiers, lui confèrant une meilleure résistance aux vents et aux maladies.

La forêt d'Eawy est traversée, du sud-est au nord-ouest, par la magnifique et impressionnante allée des Limousins, longue de 14 kilomètres et large de 20 mètres. 

Le domaine abrite de nombreux grands animaux tels des sangliers, chevreuils, cerfs, biches… C'est un véritable paradis pour les amateurs de randonnées pédestres, cyclistes et équestres, qui ont le choix entre une vingtaine de boucles sillonnant la forêt. Autant d'occasions de découvrir la flore locale et les villages pittoresques parsemés ici ou là. 

Renseignements : 02 35 34 57 75